INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

samedi 18 décembre 2010

Une semaine aux Etats-Unis. Mark Zuckerberg, Bon Jovi, Larry King, Blake Edwards, Barack Obama et les cylcistes de New York!


Cela faisait vingt-cinq ans qu’il exhibait cinq fois par semaine ses bretelles mythiques sur les plateaux de CNN en recevant de l’inconnu au quart d’heure de gloire à la star mondiale dans Larry King Live. Larry King a dit au revoir à son émission à 77 ans mais évidemment pas à la télévision car aucune vedette du petit écran de sa stature ne prend vraiment sa retraite. Il animera dorénavant des émissions spéciales. Son remplaçant, Piers Morgan, est un Anglais, juge de l’émission «America’s got talent» et surtout ancien rédacteur en chef du journal à scandale « News of the World». Il est loin de faire l’unanimité. D’autant qu’il s’est déjà fait remarquer en affirmant qu’il ne recevrait jamais Madonna dans son show car elle était sans intérêt et une has-been depuis l’arrivée de Lady Gaga. Mais qui pourrait faire l’unanimité face à Larry King? Il faut tout même rappeler que c’est la direction de la chaîne qui a poussé Larry vers la sortie car ses taux d’audience étaient en forte baisse. Il faut dire aussi que CNN avec sa ligne éditoriale relativement neutre accuse désormais un retard face à Fox News qui est très à droite et CNBC qui est à gauche mais dont les prises de position leur attire un public important à une époque où l’Amérique est assez clivée.
Autre star, celle-là du rock, Jon Bon Jovi. Il vient d’être nommé à la tête d’une commission réunissant des personnalités chargées de réfléchir à des actions de cohésion sociale par Barack Obama. Le rocker vient du New Jersey tout comme Bruce Springsteen et il a vendu plus de 160 millions de disques. Même si sa carrière est un peu moins sous les projecteurs ces dernières années (il vient néanmoins de sortir un nouvel album), il reste très populaire et apprécié notamment parce qu’il s’occupe de nombreuses œuvres caritatives.
Encore une star, mais d’internet, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook a été désigné «Homme de l’année» par le magazine Time. Cette récompense est attendue chaque année et elle ne fait évidemment pas l’unanimité (les internautes ont voté sur le site de Time pour Julian Assange le fondateur de Wikileaks). Pour autant, comme l’a expliqué Richard Stengel, le directeur de la rédaction du magazine, au journal de Brian Williams sur NBC, cette nomination vient du fait que Facebook (avec ses 500 millions de membres) a révolutionné internet en faisant des utilisateurs des gens qui se dévoilent sur la toile alors que la première génération d’internaute étaient plutôt des personnes qui voulaient demeurer anonymes. C’est donc une révolution d’internet qui va s’amplifier dans les années à venir qu’a mise en place le prodige de 26 ans (alors que, selon le même Stengel, Assange sera oublié dans deux ans). Il a également été le plus jeune milliardaire de tous les temps à 23 ans et il vient de répondre par l’affirmative à l’appel de Bill Gates et de Warren Buffett de redistribuer une grande partie de sa fortune. Mais sa personnalité demeure controversée, telle qu’elle est apparue dans le film qui raconte son parcours «Social network», sortie cette année er sélectionné pour les Oscars.
Star, mais négative celle-là, est monsieur Sal Alosi, un des entraineurs des Jets, une des deux équipes de football américain de la ville de New York avec les Giants, qui vient d’être suspendu indéfiniment par son équipe pour avoir faire un croche-pied en plein match à un joueur de l’équipe adverse qui partait pour marquer un touchdown…
En matière politique, la semaine a été dominée par le «Tax Deal» que Barack Obama a négocier avec les républicains au grand dam de l’aile gauche du Parti démocrate et qui a été définitivement adopté («done deal») par le Congrès en fin de semaine. Contre la reconduction des baisses d’impôts décidées par George W Bush même celles pour les plus riches pendant deux ans, la reconduction des allocations pour les chômeurs de longue durée plus des aides pour les petites et moyennes entreprises ainsi que pour les étudiants ont été acceptées par les républicains. Pour les médias, il s’agit d’une victoire de Barack Obama et qui annonce d’autres arrangements entre la Maison blanche et la majorité républicaine à la Chambre des représentants. C’est en tout cas ce qu’espèrent les Américains qui ne sont pas pour un blocage du gouvernement dans les deux prochaines années selon les sondages.
Comme en Europe les intempéries ont frappé le pays. La neige a recouvert pratiquement sur toutes les régions des Etats-Unis et une ville de l’Etat de new York a vu les flocons tomber pendant 95 heures sans interruption.
A l’instar de leurs homologues parisiens, les cyclistes de New York ne respectent guère le code de la route. Toute personne habitant Big Apple ou s’y rendant peut le constater quotidiennement. La ville a fait un test et a relevé des centaines d’infractions de la part des cyclistes dont beaucoup mettent en jeu l’intégrité des piétons. D’où cette demande du New York Times de verbaliser sans concession ceux qui enfreignent les lois.
Blake Edwards, le réalisateur de «Breakfast at Tiffany’s», des Pink Panthers avec Peter Sellers, du mythique «The Party» avec le même Sellers et quelques autres perles cinématographiques est mort à 88 ans.
Enfin, la télévision a passé une scène surréaliste tournée par les caméras de surveillance lors d’une réunion d’un conseil éducatif (board of education) en Floride. Un homme dont la femme avait été licenciée de son poste de professeur est venu se venger. Après une brève conversation avec les officiels, il leur a tiré dessus à bout portant. Heureusement, pitre tireur, il n’a atteint personne et a été blessé par un garde qui a accouru puis il s’est donné la mort en se tirant une balle dans la tête.
Alexandre Vatimbella
© 2010 LesNouveauxMondes.org