INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

dimanche 10 avril 2011

Une semaine aux Etats-Unis. Les trois bonnes nouvelles de la semaine: il n’y aura pas de paralysie du gouvernement et de l’administration; l’Amérique est de plus en plus une société métissée; Glenn Beck a été viré de Fox News


Bonne nouvelle pour les fonctionnaires américains, il n’y a pas eu de «shutdown». La Maison Blanche, la Chambres de représentants, à majorité républicaine, et le Sénat, à majorité démocrate, se sont mis d’accord au dernier moment sur un budget fédéral qui permettra de ne pas mettre la clé sous la porte pour les administrations (en réalité, beaucoup de fonctionnaires et de services auraient continué à travailler).
Mais c’est une mauvaise nouvelle pour les extrémistes du Tea Party qui souhaitaient qu’il ne puisse y avoir d’accord afin de bloquer le «Big government» et démontrer ainsi que l’on pouvait venir à bout de leur bête noire. Un blocage qui leur aurait rapporté gros en matière de popularité même si le mouvement est actuellement en perte de vitesse du fait de son irresponsabilité.
L’accord prévoit de nombreuses coupes budgétaires d’un montant de plus de 38 milliards de dollars. Un peu moins que ce que demandaient les leaders républicains, beaucoup plus de ce que voulaient les leaders démocrates mais une bonne façon pour Barack Obama, dont la position officielle était de refuser ces coupes, d’agir sur le déficit abyssale des finances publiques américaines sans en avoir été à l’origine...
On verra, dans les semaines à venir, qui aura bénéficié politiquement de cette crise et de sa résolution. Avant cette dernière, le président menait de quelques points devant le Parti républicain (39% des Américains rendaient les républicains responsables d’un éventuel «shutdown» contre 36% qui estimaient qu’Obama en serait le principal responsable).

Bonne nouvelle pour la diversité, les résultats du dernier recensement de la population montre que le nombre d’enfants d’origines multiraciales a augmenté de 50% depuis 2000, s’établissant désormais à 4,2 millions.
Neuf millions d’Américains, par ailleurs (soir 2,9% de la population) ont choisi plus d’une race pour se définir. Une augmentation de 32% en dix ans.
Il y a pas moins de 57 combinaisons raciales proposées par l’administration! Mais ce sont les quatre grandes combinaisons qui comptent pour les trois-quarts des réponses: blanc et noir, blanc et autre race, blanc et asiatique et blanc et natif américain (indien).
L’analyse des résultats montre, en outre, que la population multiraciale est en grande majorité jeune. A l’intérieur de celle-ci se sont les Indiens et les Polynésiens (d’Hawaï et des autres îles du Pacifique) qui se déclarent le plus comme multiraciaux.

Bonne nouvelle pour le débat démocratique américain, Glenn Beck a été viré de Fox News. L’animateur populiste et haineux qui déversait sa bile sur Barack Obama en proférant des mensonges va partir de la chaîne de droite (voire d’extrême-droite) gérée par Rupert Murdoch.
Ce départ ne vient pas d’une prise de conscience des dirigeants de Fox News qu’ils seraient allés trop loin en confiant leur antenne à un homme dont le seul but était de mettre de l’huile sur le feu et d’empocher des millions de dollars par un discours paranoïaque, rempli de ressentiment. Non, il vient de ce que 400 annonceurs ont refusé d’associer leur nom à ce talk-show de peur que leur image de marque en prenne un sacré coup. Dès lors, dans une logique purement capitaliste et sans états d’âme, il devenait nettement moins rentable…

Alexandre Vatimbella
© 2011 LesNouveauxMondes.org