INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

lundi 26 septembre 2011

Une Semaine aux Etats-Unis. Michael Bloomberg «troublé» par les positions «ridicules» des candidats républicains / Les «indignés» de Wall Street délogés par la police / Les otages américains en Iran libérés contre une rançon / Il devrait être plus difficile de se promener à San Francisco… nu!


Le maire centriste de New York, Michael Bloomberg, s’est dit «troublé» par les positions extrémistes des candidats à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2012 – qu’il a même qualifiées de «ridicules» - et notamment celles de Rick Perry, gouverneur du Texas et actuel favori de la compétition ainsi que celles de son challenger le plus sérieux, Mitt Romney, l’ancien gouverneur du Massachussetts.
Ancien démocrate devenu républicain puis indépendant en 2007, Michael Bloomberg a déclaré lors de l’émission politique de NBC, Meet the press, qu’un futur président des Etats-Unis ne peut faire des déclarations contre la science, reniant les thèses de l’évolution ou du changement climatique uniquement pour des raisons idéologiques.
Il a également affirmé que Barack Obama était certainement le favori de la présidentielle de l’année prochaine, malgré ses déboires actuels. Pour autant, il a déclaré qu’il ne prendrait pas partie dans cette élection, estimant que le maire de New York doit pouvoir travailler avec les démocrates et les républicains.
En outre, il a estimé qu’un troisième candidat situé au centre n’aurait aucune chance de remporter l’élection présidentielle alors que de nombreux mouvements se créent actuellement à travers le pays pour proposer une alternative modérée entre les républicains et les démocrates.
Michael Bloomberg pourrait être cet oiseau rare recherché par ceux qui souhaitent une «troisième voie», lui qui bénéficie d’une image de marque positive dans la population. Il avait d’ailleurs envisagé sa candidature en 2008 mais y avait renoncé. Actuellement, il dit qu’il ne sera pas candidat en 2012. Il l’a d’ailleurs redit une nouvelle fois à David Gregory, le présentateur de Mette the press.

New York a ses indignés comme à Madrid et quelques autres villes européennes. Ils protestent contre la mondialisation, la capitalisme et tout ce qui va avec sans oublier le système bancaire. C’est pourquoi ils avaient voulu s’installer devant la Bourse de la ville.
Ils sont nettement moins nombreux et ne font guère parler d’eux (ils sont installés dans le Baxter square dans Downtown, près de Wall Street dont ils ont été délogés). Sauf ce week-end lorsque la NYPD, la police de New York a décidé de les empêcher de bloquer la circulation. Et elle n’y est pas aller de main morte, aspergeant les manifestants avec des sprays au poivre et arrêtant 80 personnes…

Les deux randonneurs américains, Josh Fattal et Shane Bauer qui s’étaient perdus en compagnie d’une amie (qui a été libérée il y a un an) en pénétrant par inadvertance sur le territoire iranien ont été libérés et ont rejoint les Etats-Unis.
Comme à son habitude, l’Iran les a accusés d’être des espions et les a mis en prison, les condamnant même à huit ans d’emprisonnement.
Au bout de deux ans de totalement isolement, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a décidé de relâcher le journaliste et le défenseur de la nature pour des «motifs humanitaires» et… une rançon d’un million de dollars.
Décidément, les Etats terroristes agissent toujours de la même façon que les mafias…

Peu de gens le savent mais on a le droit de se promener nu dans les rues de San Francisco! En tout cas, on peut encore le faire car certains pudibonds mais également certaines personnes férues de propreté - qui ne désirent pas forcément s’assoir sur un banc public ou sur un siège d’autobus où quelqu’un a posé son derrière nu - demandent des restrictions à cette autorisation.
Tout cela rappelle, d’une part, que San Francisco est bien cette ville libérale et différente du reste de l’Union. D’autre part, cela rappelle, une nouvelle fois, que les Etats-Unis ne sont pas ce pays monolithique, remplis de bigots intransigeants, réactionnaires et obscurantistes que présentent les pourfendeurs malhonnêtes de l’Oncle Sam….

Alexandre Vatimbella
© 2011 LesNouveauxMondes.org