INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

mardi 25 octobre 2011

Une Semaine aux Etats-Unis. Retrait total des soldats américains d’Irak / Lions, tigres et léopards sèment la terreur dans l’Ohio! / Cain le pizzaiolo conservateur / Romney et Perry ne s’aiment pas Beaucoup


Bonne nouvelle pour les Américains, moins bonne pour les Irakiens (quoiqu’ils en disent), le retrait total des soldats US sera terminé à la fin de l’année.
«Aujourd'hui, a déclaré Barack Obama, je suis en mesure d'annoncer, comme promis, que le reste de nos troupes présentes en Irak rentreront d'ici à la fin de l'année. Après près de neuf années, la guerre menée par les Etats-Unis en Irak sera finie».
Voilà une nouvelle promesse tenue par le président américain.
Il faut dire qu’il a été un petit peu aidé par Bagdad. En effet, l’Irak souhaitait que des soldats américains demeurent sur son sol afin de continuer à former son armée qui n’est pas encore tout à fait au point. Ce que les Etats-Unis étaient prêts à lui accorder.
Mais, pour accéder à cette demande, Washington demandait l’immunité totale pour tous les soldats ce que ne voulait pas accorder les autorités irakiennes. Après de longues négociations infructueuses, Obama a logiquement décidé que tous les militaires seraient de retour au bercail avant le 31 décembre…

C’est une drôle d’histoire, à la fois surréaliste et dramatique, comme on en voit qu’aux Etats-Unis (ou presque…). Un homme vivant seul dans une ferme de l’Ohio s’est suicidé et, avant de passer à l’acte, a relâché plus de cinquante animaux sauvages qui lui appartenaient.
Dans ce lot, une dizaine de tigres, autant de lions, des léopards, des ours et des grizzlys ainsi que des lions des montagnes et un loup! Devant cet afflux d’animaux dangereux, les autorités n’ont guère eu le choix. Après avoir essayé des seringues hypodermiques (mais celles-ci doivent mettre du temps avant d’agir réellement, «ce n’est pas comme dans les films», a déclaré une vétérinaire), elles ont décidé, la mort dans l’âme d’abattre les félins. Résultat, 48 animaux tués dont dix-huit tigres du Bengal (rares), dix-sept lions, trois lions des montagnes, six léopards, six ours noirs, deux grizzlys et un loup. Un babouin est aussi mort mais le sheriff estime qu’il a pu être mangé par un lion!
Dans ce carnage, trois léopards et un grizzly ainsi que trois singes ont été sauvés.
Bien entendu, une polémique s’en est suivie, certains défenseurs des animaux estimant que l’on n’avait pas du utilisé le bon dosage dans les seringues. Cependant, les plus grands défenseurs des animaux sauvages, tout en reconnaissant que la perte était terrible, notamment pour les tigres, ont affirmé que la police ne pouvait faire autrement.
Quant au sheriff du coin, très triste d’avoir du exécuter les animaux, sa priorité des priorités était la sécurité des habitants dont beaucoup ont été obligés de se terrer chez eux en attendant que la chasse soit terminée.
L’homme qui s’est suicidé avait fait de la prison. A l’inverse de ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas parce qu’il détenait des animaux sauvages, car, dans certains Etats, comme dans l’Ohio, cela est tout à fait légal. Non, c’était parce qu’il les maltraitait…

Dans la course à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, il se passe toujours quelque chose de nouveau, même si cela n’est guère passionnant. Ce feuilleton où certains se présentent, d’autres se retirent et d’autres se déclarent pas intéressés (ou font semblant), a vu une joute orale et presque physique entre les deux favoris, Mitt Romney et Rick Perry, le deuxième accusant le premier de tout ce qu’il trouve pour refaire son retard, et la montée en puissance de Herman Cain, l’Afro-américain conservateur et ultralibéral qui a fait fortune dans la pizza après avoir travaillé chez Coca-Cola.
Ce dernier a fait un bond dans les sondages même si ses propositions sont fantaisistes et dangereuses, notamment son idée de tout taxer à 9%, que ce soit l’impôt sur le revenu (la fameuse «flax tax» que tous les riches rêvent de voir instaurer dans le monde entier), les bénéfices des sociétés, la TVA, ce qui avantagerait évidemment les plus riches, ce qu’il revendique, et creuserait un trou géant dans les finances publiques, ce qu’il souhaite afin de réduire celles-ci, tout en ayant des conséquences néfastes sur les plus pauvres, ce dont il ne se soucie guère.
Personne ne pense, à part lui, qu’un Afro-américain peut devenir le candidat des Républicains, surtout quand on sait qu’une grande proportion de ceux qui vivent dans le Sud (et qui étaient autrefois membres des démocrates quand ceux de l’ex-Confédération haïssaient le parti de Lincoln, le Parti républicain) demeurent, sinon racistes, au minimum opposés à un président noir, qui plus est, républicain!
Alexandre Vatimbella
© 2011 LesNouveauxMondes.org