INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

dimanche 11 décembre 2011

Une Semaine aux Etats-Unis. Les Etats-Unis, premier producteur mondial de pétrole dans les décennies à venir?! / La suffisance de Newt Ginrich, le nouveau favori de la primaire républicaine / Taux de chômage en baisse à 8,6%, bonne nouvelle pour Obama / Rod Blagojevich condamné à 14 ans de prison / En 2020, 83% des hommes et 72% des femmes aux Etats-Unis seront obèses / Alec Baldwin débarqué d’un avion parce qu’il ne voulait pas éteindre son portable!


Le pétrole contenu dans les schistes bitumineux va-t-il permettre aux Etats-Unis de redevenir le premier producteur de pétrole du monde avec des réserves énormes? C’est la question qui se pose depuis ces découvertes à travers le pays ces dernières années.
Mais des objections fortes pour exploiter cette manne existent. La principale est que cela aurait un impact dramatique sur l’environnement et, plus grave, sur les nappes phréatiques pour deux raisons.
D’une part, il faut énormément d’eau, projetée à haute pression, pour séparer le pétrole de la roche, ce qui risque de diminuer les réserves d’eau potable des Etats-Unis alors que celles-ci s’amenuisent déjà par une consommation bien trop élevée, certaines régions étant proche du stress hydrique, d’autres, comme la Californie, n’en étant pas très éloignées, non plus.
D’autre part, cette technique pourrait polluer les nappes elles-mêmes, les rendant impropres à la consommation.
Une commission nommée par le président Obama a réfléchi à ces questions. Selon certains de ses membres, opinion qui n'est cependant pas partagée par tous, il est possible de gérer les problèmes qui naîtraient de cette exploitation.
On voit bien l’enjeu pour la première puissance mondiale dont le système économique est énergivore et basé sur une énergie à bas prix. Au-delà des lobbies des compagnies pétrolières et des industries de toutes sortes, c’est bien le modèle américain qui est en jeu. C’est pourquoi, beaucoup pensent que le jeu en vaut la chandelle.
Reste à savoir ce que va décider Barack Obama qui est déjà sous pression de la part des compagnies pétrolières et des républicains, alliés traditionnels de celles-ci, pour permettre l’exploration et l’exploitation sans restriction du pétrole des fonds marins malgré la marée noire géante du Golfe du Mexique suite à un accident sur une plateforme de BP voici deux ans.

Newt Gingrich, l’ancien speaker républicain de la Chambre des représentants qui mena une guerre sans merci – qu’il perdit lamentablement – contre Bill Clinton, lorsque celui-ci était président des Etats-Unis, a fait une remontée spectaculaire dans les sondages comme favori de la primaire républicaine.
Il faut dire qu’il n’a même pas eu besoin d’être bon pour y parvenir, il n’a eu qu’à attendre que les favoris se cassent la figure les uns après les autres par des gaffes et des bêtises. Ce fut le cas du gouverneur du Texas, Rick Perry, et du magnat de la pizza, Herman Cain.
Quant à la concurrence de Mitt Romney, ce dernier est tellement détesté par une frange du Parti républicain qu’on a l’impression que ces primaires sont devenues un processus sur comment choisir n’importe qui sauf Romney!
Gingrich est donc à nouveau sur le devant de la scène et toute sa morve ainsi que sa suffisance qui l’avaient fait détesté d’une grande partie des Américains revient en force et, ce, malgré le fait qu’il séduit de plus en plus de militants républicains.
Son problème, se croire au-dessus des autres et de le dire sans cesse alors que rien ne permet aujourd’hui de lui permettre de se comporter ainsi. Reste à savoir s’il tiendra plus longtemps que les anciens favoris…

Bonne nouvelle, le taux de chômage est en baisse à 8,6% de la population active et donc en-dessous de la barre des 9% qui semblait infranchissable ces derniers mois. Il est trop tôt pour savoir s’il s’agit d’une tendance de fond ou juste d’un répit. Car, selon les observateurs, l’économie américaine ne crée par encore suffisamment d’emplois pour espérer une chute importante du chômage dans les prochains mois.
Pour autant, Barack Obama est intervenu immédiatement pour se féliciter tout en reconnaissant, lors de la fameuse émission «60 minutes», qu’il faudrait certainement plus d’un autre mandat de quatre ans pour remettre le pays sur la voie de la prospérité.
Quelques jours auparavant, il avait délivré un discours qui fera date dans la ville d’Osawatomie dans le Kansas (Etat d’où sa mère est originaire), là même où Théodore Roosevelt avait présenté son programme du «square deal» en 1910, juste avant de se présenter, sans succès, en candidat indépendant à la présidentielle de 1912.
Comme l’avait déclaré Roosevelt, Obama a plaidé pour un pays qui ne laisse pas tomber les plus pauvres mais qui, également, fait en sorte que l’Américain moyen (on dit «les classes moyennes» aujourd’hui) puisse vivre le rêve américain et ne soit pas écrasé par les grands trusts et les plus riches.
Rappelons que Theodore Roosevelt était un centriste, comme Barack Obama, mais qu’il était républicain (et président des Etats-Unis de 1900 à 1908).

L’ancien gouverneur démocrate de l’Illinois, Rod Blagojevich, a écopé de quatorze ans de prison après avoir été reconnu coupable de dix-huit fraudes et faits de corruption dont, notament, celui d’avoir voulu négocier, contre de l’argent, le siège de sénateur au Congrès laissé vacant par Barack Obama lorsque ce dernier accéda à la Maison blanche en 2008 (rappelons que, dans certains cas, le gouverneur d’un Etat peut pourvoir, entre deux élections, un siège de sénateur vacant en nommant directement son nouvel occupant sans devoir passer par une élection).
Blagojevich qui s’était affiché alors avec une assurance malvenue a fait son autocritique devant le tribunal, reconnaissant toutes les charges contre lui.
Il sera emprisonné au début de l’année prochaine dans une prison où il retrouvera son prédécesseur, républicain, qui purge une peine de six ans pour de faits de corruption également!
Chicago et l’Illinois sont malheureusement connus pour avoir une des classes politiques les plus corrompues du pays…

Alors que le taux d’obésité de la population américaine semblait se stabiliser, de nouvelles prévisions présentées lors du symposium annuel de l'American Heart Association (AHA), qui s’est tenu en novembre dernier, estiment que pas moins de 83% des hommes et 72% des femmes auront des problèmes d'obésité ou de surpoids et plus de la moitié auront du diabète ou seront susceptibles d'en développer dans les années à venir. Quant aux obèses, on comptera dans cette catégorie 43% des hommes et 42% des femmes en 2020 contre, actuellement, 32% et 34%...

Alec Baldwin est amusant et séduisant. Il est un des acteurs les plus populaires aux Etats-Unis, triomphant depuis plusieurs années dans la série «30 Rock». Cela ne l’a pas empêché d’être débarqué sans ménagement d’un avion pour n’avoir pas voulu éteindre son téléphone portable lors de la phase de décollage comme cela est obligatoire.
L’urgence qui faisait qu’il ne pouvait l’éteindre était qu’il… jouait au scrabble en ligne!
A noter, tout de même, qu’il s’est excusé ensuite de son comportement agressif lorsque le personnel de bord lui avait demandé d’éteindre son mobile…

Alexandre Vatimbella
© 2011 LesNouveauxMondes.org