INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

samedi 5 mai 2012

Elections présidentielles 2012. Barack Obama lance sa campagne

Lors d’un meeting dans la ville de Columbus, Barack Obama a lancé officiellement sa campagne en vue de sa réélection à la Maison blanche.
Il est intervenu ce samedi en tout début d’après-midi dans cette ville de l’Ohio, un des Etats cruciaux pour remporter la présidentielle et qui hésite souvent entre démocrates et républicains (un «swing state»), devant une foule nombreuse et composée de nombreux jeunes arborant des pancartes avec le slogan officiel de sa campagne «Forward» («En avant» ou «Vers l’avant»).
Le président a rappelé pourquoi il avait été élu en 2007 en reprenant son discours centriste traditionnel, affirmant que l’économie de marché, qui permet à tous de pouvoir réussir et de devenir riche, était sans conteste le meilleur système mais que celui-ci devait être également équitable en offrant à tous les Américains la possibilité de faire vivre décemment leurs familles.
Pour lui, c’est là qu’est la vraie différence avec son «opposant» (le candidat républicain Mitt Romney dont il n’a pas cité le nom) qui veut, à l’instar de tous les élus républicains, notamment ceux du Congrès, favoriser les gens comme lui (Romney fait partie des plus riches Américains), c’est-à-dire les plus riches en baissant leurs impôts et en coupant dans les programmes en faveur de la majorité de la population.
Il s’est ainsi présenté comme le candidat de tous les Américains face au candidat des plus riches.
Il a indiqué que le choix de cette élection était de savoir si on allait œuvrer pour le peuple américain tout entier et son avenir, ce qui était la raison pour laquelle il se représentait, ou seulement pour les plus favorisés.
Dans ce cadre, il est revenu sur la nécessité de faire payer plus d’impôts aux plus riches afin qu’ils contribuent à l’effort de redressement du pays, rappelant l’opposition des républicains à cette mesure qui permettrait de financer les infrastructures et l’éducation entre autres.
Il a également expliqué que ce n’était pas la faute de tous les Américains comme le prétend selon lui Romney si les choses n’allaient pas aussi bien pour le pays mais parce que des gens riches comme le candidat républicain gagnaient de plus en plus d’argent au détriment de l’Américain moyen et parce que les entreprises délocalisaient afin de faire plus de profits, provoquant un chômage important aux Etats-Unis.
«Le choix de cette élection est de reconstruire l’Amérique» a-t-il ajouté.
La foule a entonné plusieurs fois le chant «four more years» («quatre ans de plus») tout en levant les mains en montrant quatre doigts.
Reprenant son slogan de campagne, il a affirmé que «nous n’allons pas aller en arrière (comme le propose Romney) mais nous allons vers l’avant».
Alexandre Vatimbella
© 2012 LesNouveauxMondes.org