INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

mercredi 5 septembre 2012

Le Carnet Américain d’Alexandre Vatimbella. Quand Clint Eastwood vole la vedette à Mitt Romney


Or donc, Clint Eastwood s’adressa à une chaise vide dans laquelle se trouvait soi-disant Barack Obama lors de sa prestation devenue célèbre lors de la Convention républicaine de Tampa (Floride), la semaine dernière.
Et son attitude ainsi que ses paroles furent loin du respect dû, non pas à un Président des Etats-Unis mais à simple un être humain.
Tout le monde sait pourtant que le célèbre acteur-réalisateur au grand talent cinématographique est une personne incontrôlable sauf, sans doute, les organisateurs de la convention.
Quoiqu’il en soit et bien évidemment les médias en ont fait leurs choux gras et son intervention a fait largement le buzz sur internet.
Mais il était difficile de mesurer l’impact auprès du grand public.
Un sondage réalisé par le Pew research center le permet désormais.
Il indique que pour 20% des ceux qui ont regardé la retransmission de la convention, l’événement le plus important a été le discours d’Eastwood contre seulement 17% pour le discours de Romney, le candidat à la présidentielle…
Voilà donc une bien mauvaise nouvelle, après la surprise de l’intervention de l’icône hollywoodienne, pour les républicains et qui explique en partie pourquoi Romney n’a bénéficié d’aucune dynamique dans les études d’opinion après la convention comme c’est le cas généralement.
Il faut dire que celle-ci n’a été suivie à la télévision que par 37% de la population contre 56% en 2008, ce qui n’est, en réalité, guère une surprise, tellement internet a pris une part grandissante dans l’information du public concernant la politique en générale et l’élection présidentielle en particulier.
Si l’on détaille les résultats, les républicains affirment à 25% (seulement) que l’événement a été le discours de Romney contre 19% que cela a été celui d’Eastwood.
Viennent ensuite pour 15% le discours de Paul Ryan, candidat à la vice-présidence, et pour 13% celui de la femme de Romney, Ann, ce qui est une déception supplémentaire pour le camp républicain qui attendait beaucoup de cette dernière pour «humaniser» son leader.
Pire, pour les électeurs «independents» qui seront nécessaires pour la victoire, 26% estiment que c’est Eastwood qui a fait l’événement contre seulement 17% Romney.
Quant aux démocrates, ils disent à 40% qu’il n’y a pas eu d’événement notable lors de cette convention tout comme 20% du total des personnes interrogées.
Peut-être que les dirigeants du Parti républicain y réfléchiront à deux fois avant d’inviter un nouvel acteur.
Au fait, ils auraient pu choisir Chuck Norris qui a prédit pas moins de «mille ans de ténèbres» si Obama été élu appelant Dieu à la rescousse et ajoutant que «nous ne pouvons plus rester tranquillement assis et rester sur la ligne de touche en regardant notre pays suivre la voie du socialisme ou de quelque chose de bien pire».
Le ridicule ne tue pas les acteurs réactionnaires d’Hollywood qui décidemment vieillissent bien mal...
Alexandre Vatimbella
© 2012 LesNouveauxMondes.org