INFOS USA est un site de l'agence de presse LesNüuveauxMýndes.þrg

Rechercher sur Infos USA

Les actualités sur www.infos-usa.com

mercredi 26 juin 2019

Présidentielle USA 2020. Propos de candidats – Changement climatique réel; drames de l’immigration; droit de vote menacé…

Voici une sélection, ce 26 juin 2019, des derniers propos tenus par des candidats à la primaire démocrate dans les médias ou sur les réseaux sociaux à l’occasion de l’élection présidentielle aux Etats-Unis en novembre 2020.
Rappelons qu’en ce qui concerne le Parti démocrate, où se trouvent désormais l’énorme majorité des centristes, organise la première de ses primaires le 3 février 2020 dans le New Hampshire.

La convention qui choisira le candidat du Parti démocrate se tiendra du 13 au 16 juillet 2020 dans la ville de Milwaukee (Wisconsin).

Quant au premier débat entre les candidats à la primaire, il se déroulera ce 26 juin et demain 27 à Miami (Floride).


Joe Biden (Parti démocrate, ancien vice-président, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Nous devons faire face aux faits sur le changement climatique: c'est une menace existentielle et c'est déjà là. (…) Nous devons prendre des mesures urgentes pour faire face à la crise climatique actuelle.

- Les droits civils ont été l'une des choses qui m'ont amené à faire de la politique. Six ans après Shelby County v. Holder, les droits de vote sont attaqués dans tout le pays. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je me présente aujourd'hui à la présidence. Nous devons redoubler d’efforts pour protéger le droit de vote.

- Nous devons sécuriser nos frontières, mais «construis le mur» est un slogan hors de la réalité. Nous devons nous concentrer sur l'amélioration des procédures de contrôle à nos points d'entrée légaux et sur les investissements intelligents dans la technologie frontalière. Ces politiques vont faire plus pour notre sécurité qu'un mur.


Kamala Harris (Parti démocrate, sénatrice de Californie, candidate de la primaire présidentielle 2020)

- Trump a dit qu'il allait protéger les travailleurs, qu'il allait les soutenir et élever leur niveau de vie. Au lieu de cela, il a adopté un projet de loi d’impôt qui a profité au 1% les plus riches et aux plus grandes entreprises de notre pays. Quand j'entrerai dans le bureau ovale, j'annulerai l'escroquerie fiscale d'un billion de dollars de Trump.

- Voici à quoi ressemblerait la vie sous une administration Harris: nous ré-entrerions immédiatement dans l’Accord de Paris pour être à nouveau des leaders dans la lutte contre la crise climatique. Nous renouvèlerions nos relations avec l'OTAN. Nos valeurs s'aligneraient enfin avec qui nous sommes vraiment.

- Ces familles en quête d'asile fuient souvent une violence extrême. Et qu'arrive-t-il quand ils arrivent? Trump dit: «Retournez d'où vous venez». C'est inhumain. Les enfants meurent. C'est une tache sur notre conscience morale.

- En 2015, la Cour suprême a confirmé la loi sur les soins abordables. Depuis lors, l’administration de Trump a activement essayé de la saboter et de supprimer les soins de santé de millions de personnes. Il est temps de mettre en œuvre l’assurance maladie pour tous pour veiller à ce que tout le monde reçoive des soins, indépendamment de son revenu ou de son code postal.

- Mon éducation m'a appris que, lorsque nous venons d'origines et de cultures différentes, nous contribuons au tissu de ce pays. Rappelons-nous: c'est un pays construit par des immigrants.

- Il y a six ans, la Cour suprême a vidé de son contenu la loi sur le droits de vote. En tant que présidente, voici ce que je ferai pour protéger notre droit de vote: rétablissement des protections de la loi sur le droit de vote; expansion du vote anticipé; inscription automatique des électeurs.


Beto O’Rourke (Parti démocrate, ancien représentant du Texas, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Comme son administration refuse de suivre nos lois – empêchant les réfugiés de se présenter pour demander l’asile dans nos ports d’entrée –, les familles se croisent d’un poste frontière à l’autre, provoquant davantage de souffrances et de décès. Au détriment de notre humanité, pas au profit de notre sécurité.

- Je veillerai à ce que nous investissions pleinement dans un système scolaire public de classe mondiale de la maternelle à la 12e année, que nous payions un salaire décent à nos enseignants, que nous mettions fin à cette voie directe de l’école à la prison et que nous aboutissions à l'équité dans nos salles de classe. Une fois que nous le ferons, rien ne pourra arrêter nos étudiants, rien ne pourra arrêter ce pays.

- Nous avons une pénurie d’enseignants parce que nous n’avons pas réussi à valoriser et à respecter les enseignants.

- Je veillerai à ce que le pays soutienne toujours nos écoles publiques et investisse pleinement dans les élèves et les éducateurs de nos salles de classe, tout en veillant à l'équité dans l'éducation.

- Nous devons veiller à ce que les personnes, et non les entreprises, soient au centre de nos politiques.

- Je crois que nous soutenons nos forces armées en veillant à ce que nos incursions à l'étranger ne se fassent qu'en dernier recours. Si les politiciens veulent envoyer au combat nos enfants, nos parents et nos voisins, ils devraient avoir à expliquer pourquoi chacun de nous devrait supporter les coûts des conséquences de la guerre.

- Je viens de publier un plan détaillé pour soutenir pleinement ceux qui mettent leur vie en danger pour notre pays. La meilleure façon dont je vois que nous pouvons honorer et soutenir nos anciens combattants est de ne pas les envoyer dans une guerre inutile, où que ce soit, au départ. 1) Mon plan met enfin fin à nos guerres éternelles et ramène nos membres des forces armées à la maison pour renforcer leurs communautés et recevoir des soins de la plus haute qualité par le personnel le mieux formé dans les établissements les mieux équipés. 2) Ceci est accompli en réinvestissant près de 200 milliards de dollars qui résulteront de la fin de ces guerres en aidant directement les anciens combattants, en améliorant leurs soins de santé, leurs ressources et leur droits de vétérans, tout en prévenant l'itinérance des anciens combattants et en élargissant le soutien offert à eux et à leurs familles. 3) Cela découle de ce que je dis depuis longtemps au sujet de l’arrêt de la guerre: nous allons annuler le chèque en blanc pour la guerre, mettre fin à la AUMF [Authorization for Use of Military Force, Autorisation d'utilisation de la force militaire] et rendre le pouvoir au peuple américain. En tant que président, je veillerai à ce que, avant que ce pays entre dans une nouvelle guerre, nous ayons épuisé toutes les solutions de rechange pacifiques. 4) Je ne vais pas seulement mettre fin à nos guerres, mais je vais rendre plus difficile politiquement pour Washington d’en commencer de nouvelles. Nous allons mettre en place une taxe progressive à mettre en œuvre si une nouvelle guerre est déclenchée, exclusivement pour financer les soins des futurs anciens combattants – jamais la guerre elle-même.



Cory Booker (Parti démocrate, sénateur du New Jersey, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- La suppression de la loi sur le droit de vote il y a six ans visait à priver davantage de communautés de couleur. Sans accès égal au vote, il est encore plus difficile de modifier les politiques discriminatoires. Il est temps de restaurer le Voting rights Act [Loi sur le droit de vote].

- Nous ne devrions pas détourner le regard. Telles sont les conséquences de la politique d'immigration inhumaine et immorale de Donald Trump. Cela se fait en notre nom.

- Décriminaliser la marijuana ne suffit pas, il faut réparer les dégâts causés aux communautés les plus touchées par l’échec de la guerre contre la drogue. Cela signifie libérer les milliers de personnes qui purgent une peine injuste.

- Tamir Rice aurait 17 ans aujourd'hui. Mais à 12 ans, il a été tué injustement par un policier dont les préjugés lui ont fait voir Tamir comme un homme plutôt que comme un enfant. Nous avons besoin de supervision de la police. Nous avons besoin d'une formation sur les préjugés raciaux. Nous devons faire plus pour protéger les enfants noirs - ils méritent de vivre et d'être des enfants aussi.


Julian Castro (Parti démocrate, ex-maire de San Diego & ex-ministre d’Obama, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Il est temps de mettre fin au cycle perpétuel de guerre non autorisée dans ce pays. Je suis fier de signer l’engagement de «Common defense» visant à abroger l’AUMF [Authorization for Use of Military Force, Autorisation d'utilisation de la force militaire] de 2001, à rétablir la responsabilité vis-à-vis des actions militaires et à ramener les hommes et les femmes chez eux de conflits sans fin à l’étranger.


Tim Ryan (Parti démocrate, représentant de l’Ohio, candidat de la primaire présidentielle 2020)

Il y a six ans, cinq juges à la Cour suprême ont détricoté l’une de nos lois les plus importantes en matière de droits civils – la loi sur les droits de vote de 1965. Il est temps que le Congrès renouvelle le cœur de cette loi et lui redonne toute sa force nécessaire.


John Delaney (Parti démocrate, représentant du Maryland, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Mon message est simple: les gens ne veulent pas de promesses impossibles, ils veulent de vraies solutions à de vrais problèmes. Pour gagner en 2020, nous devons parler des problèmes qui intéressent les gens, tels que les emplois, les soins de santé et les infrastructures.

- L'élévation du niveau de la mer a frappé Miami, les inondations ont balayé des villes du Midwest et les incendies ont dévasté la Californie. Quelle est la cause commune? Le changement climatique. Nous devons agir maintenant.


Steve Bullock (Parti démocrate, gouverneur du Montana, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Notre prochain président devrait passer plus de temps à penser aux gens qu'à son profit personnel. Point final.

- Si nous ne disons pas que nous pouvons réellement améliorer votre vie – tout le monde devrait avoir la chance de réussir une vie meilleure –, alors nous ratons quelque chose.

- Les hôpitaux ruraux sont littéralement la bouée de sauvetage de nos communautés. Les garder ouvertes doit être l’une de nos principales priorités en matière de santé.

- L’administration Trump doit mettre un terme au traitement inhumain des immigrants Maintenant.

- Le sénateur Whitehouse a tout à fait raison: les grandes entreprises financières et leur déni du changement climatique sont les deux faces d’une même pièce. Nous devons nous occuper des unes et de l’autre en même temps. Nous ne pouvons pas fuir la crise climatique. Que cette administration agisse ou non, le changement climatique est une réalité et constitue une menace pour notre mode de vie. Le monde financier a trop longtemps souillé notre système politique. Si nous voulons voir un changement structurel réel, il n’ya qu’un premier pas logique: débarrasser complètement notre politique de la finance.

- Washington est devenu un lieu où la parole est devenue le substitut du travail accompli. En tant que gouverneur, je n’ai pas ce luxe.

- Voici ma promesse: peu importe où vous vivez ou pour qui vous avez voté dans le passé, je vais me battre pour votre vote.

- Construire un mur est une solution du 18e siècle à un problème du 21e siècle et peu importe qui pose la question, ma réponse sera la même.

-Les communautés rurales sont aux prises avec beaucoup de problèmes et les guerres commerciales de Trump les mettent encore plus en danger. Il est temps que le président comprenne les économies rurales.


Michael Bennet (Parti démocrate, sénateur du Colorado, candidat de la primaire présidentielle 2020)

Les tentatives de l’Administration Trump pour supprimer la science du climat sont inacceptables. Ce n’est pas un jeu politique, ce sont les moyens de subsistance et l’avenir des agriculteurs et des éleveurs à travers le pays.


John Hickenlooper (Parti démocrate, exgouverneur du Colorado, candidat de la primaire présidentielle 2020)

- Le Colorado a été le premier État pourpre à battre la NRA [National rifle association, association des détenteurs d’armes à feu] et à adopter une législation significative sur la sécurité des armes à feu. Il est temps de s'attaquer à cette épidémie déchirante au niveau national.

- Le droit d’une femme de contrôler ses propres soins de santé est fondamental et inaliénable.